Le tri fin

A la suite du tri primaire, le courrier subit un 2ème tri appelé tri fin. La méthode de tris successifs permet de rationaliser le travail. Les critères de tri primaire correspondent à un découpage des espaces dans la salle courrier. Les critères de tri fin quant à eux correspondent à toutes les destinations potentielles et peuvent être de type :

  • Nominatif : nom d’un collaborateur, nom d’une agence, d’une succursale, d’une filiale
  • Service : nom ou abréviation du service
  • API/ACI : adresse postale/courrier interne, c’est un code le plus souvent alphanumérique
  • Numéro de bureau, d’agence

Les critères de tri fin sont matérialisés par un ensemble de cases encore appelés casiers ou pigeonniers.

Pour être évolutifs nous organisons les plans de tri de préférence en modules de 2 ou 3 colonnes pour vous permettre de reconfigurer facilement l’espace à travers le temps ou déménager le mobilier. En cas de besoin de cases supplémentaires, 1 ou plusieurs modules peuvent être rajoutés.

  

L’ossature des casiers est en mélaminé de 19 mm d’épaisseur avec des chants PVC de 2 mm d’épaisseur pour la résistance aux chocs liés à la ventilation du courrier ou aux sacs navettes/pochettes.

Les tablettes peuvent être soit bois , soit en plexiglass. Les tablettes bois sont à privilégier lorsque vous utilisez des sacs navettes. Les tablettes plexiglass sont utiles lorsqu’il n’y a pas de contenant dans les cases afin de s’assurer de vider complètement les cases lors du départ en tournée. Ceci est vrai en particulier pour la dernière rangée de case la plus haute.

Les tablettes bois peuvent être fixes ou réglables au pas de 32 mm. Le système de réglage et blocage est à la fois simple et sûr : Les taquets métalliques s’emboîtent dans un bloc incrusté dans la tablette et un clapet de sécurité referme l’ensemble pour éviter tout basculement. Aucun outil n’est nécessaire pour régler les tablettes.

Dans le cas des tablettes plexiglass, nous fournissons des taquets dits « coinceurs ».

Lorsque l’affichage de consignes ou listes est nécessaire nous proposons des casquettes plexiglass fixées sur le haut du casier. Ainsi les informations sont toujours visibles.

Les cases sont libellés clairement grâce aux index de cases polycarbonate rigides. Ils permettent de changer facilement l’étiquette en cas de nouveau libellé et offrent une grande longévité.

Lorsque l’espace disponible nous contraint à placer un ou plusieurs modules dos à une fenêtre nous ajoutons un fond en plexiglass.

Les supports de cases peuvent être des piètements ou des meubles et peuvent recevoir ou non un plan de travail. Les meubles supports peuvent être équipés de portes coulissantes ou volets latéraux PVC, serrures. Lorsqu’il n’y a pas de plan de travail, nous recommandons l’utilisation de dessertes mobiles ou de chariots supports bacs.

La position de travail sur les postes de tri fin est le plus souvent debout ou avec l’aide d’un siège assis-debout car l’opérateur doit être libre de se déplacer sur un linéaire de casiers. Pour optimiser encore l’ergonomie de ces postes nous vous proposons des piètements réglables en hauteur qui s’adaptent ainsi à chaque opérateur.

Ces piètements réglables sont robustes et spécialement sélectionnés pour supporter les charges lourdes (les casiers remplis de courriers et documents) et un usage répétitif en environnement de production. Ils peuvent se régler manuellement par clé allen ou manivelle ou électriquement par motorisation et clavier de commande. Avec le réglage électrique, des hauteurs de travail peuvent être mémorisées.

 
Les opérateurs font parfois part en CHSCT de leur fatigue visuelle sur les postes de tri. Pour améliorer le confort des utilisateurs, l’électrification des postes de tri fin nous permet d’intégrer des éclairages LED qui améliorent la visibilité des libellés de cases et des documents posés sur le plan de travail.

Mais remplir une case n’est pas la finalité du travail : il faudra la vider pour en expédier le contenu. C’est pourquoi nous préconisons le tri direct. Celui-ci consiste à mettre en place un contenant de transport grand ouvert dans chaque case. Outils Océans a donc créé le sac navette qui épouse parfaitement le contour de la case d’une simple poussée et sans système de fixation. A la fin du tri, le sac navette est fermé d’un geste, est retiré de sa case et est expédié.

Le sac navette s’utilise aussi bien en intra-site (à l’intérieur d’un bâtiment) ou en inter-site (liaison vers un site extérieur, une agence, une filiale, une succursale, un point de vente). Le sac navette génère des gains de productivité et organise les tournées.

Une solution révolutionnaire 3 en 1, exclusivité Outils Océans, vous permet de trier, livrer et collecter votre courrier : le trieur-navette.
Avec sa colonne support il assure la fonction de trieur dans la salle courrier. Seul c’est un contenant pour le transport. Redéployé dans une colonne il devient un point courrier pour la livraison-collecte.

Enfin, comme pour le tri primaire, en fonction de la complexité, du nombre de critères de tri et de la fréquence de modifications du plan de tri, les opérateurs de tri fin peuvent être assistés par l’assistant vocal Facilitri.